qui je suis

Attirée par un métier de santé et très intéressée par toutes les disciplines qui touchent au vivant, j'ai grandi dans une pharmacie, puis j'ai suivi mes études à la Faculté de Pharmacie d'Angers. J’ai exercé en officines, puis en pharmacies hospitalières à partir de 1986. J’ai ainsi pu mesurer au quotidien à quel point la prévention est essentielle en matière de santé, et combien la prise en charge allopathique est souvent incomplète et potentiellement délétère, réduisant l’individu à ses symptômes. Le souci de l'excellence dans ce domaine me ramène chaque fois à une grande humilité, tant les connaissances et le niveau d'innovation sont vastes, relayés par des sources d'information nombreuses et inégales. 

En parallèle de ces constats professionnels, j’ai développé fortement depuis 1992, année de naissance de mon premier enfant, un chemin personnel fait de lectures, expériences et rencontres, remettant progressivement en questions mes schémas de communication, mon mode de vie, mon alimentation et mon rapport à l’environnement. 

Dans un souci de cohérence, j’ai ensuite mûri le projet de suivre un cursus de formation en vue de devenir Naturopathe. Après une année au Cenatho, j’ai choisi à la rentrée 2008 de poursuivre à l’Ecole Univers de Philippe et Chantal Dargère, qui développe l’enseignement de la naturopathie orthodoxe vitaliste dans la continuité du message de Pierre-Valentin Marchesseau.

En plus de cet enseignement très complet pendant 4 ans, j'ai développé une approche personnelle des élixirs floraux à partir des enseignements de Dominique Detournay, Jean-François Le Gall et Philippe Deroide, puis plus récemment d'Andreas Korte et de Vincent Belbèze.

Depuis le début de ma pratique, je développe une approche intuitive de la radiesthésie, de la numérologie et des énergies familiales. La rencontre avec Christine Louveau a été riche de sens, m'invitant à m'intéresser à la sophro-analyse des mémoires anténatales et de la petite enfance, et à me former à l'animation des constellations familiales et systémiques en cabinet et aux fondements de la Programmation Neuro Linguistique (PNL).

Je crois profondément que l'on fait les rencontres nécessaires quand c'est le moment juste. La vie me l'a encore prouvé en 2013 quand j'ai croisé Mélanie Couillaud à Guérande. Je la remercie pour sa bienveillance, sa compétence, son éthique, et je me remercie d'avoir eu le courage de visiter avec elle mes peurs, mes douleurs, mes chagrins, pour faire vivre le meilleur en moi et libérer un nouvel espace d'amour dans mon coeur. 

A travers tous ces apprentissages, je prends de plus en plus conscience que "tout est dans tout", et qu'un potentiel sans limites est en nous et tout autour de nous.

J'aspire à concilier, en moi et autour de moi, la professionnelle de santé et la thérapeute holistique : je pense que c'est la voie moderne de l'apothicaire ! Cette alliance que je vis en moi, j'ai besoin de l'apporter au collectif pour l'évolution des approches de santé en synergie. Ainsi, depuis début 2014, nouvel embranchement sur mon chemin : tout en restant disponible pour mon activité libérale, j'ai repris un poste de pharmacien hospitalier à mi-temps dans un établissement gérontologique, avec le souhait de mettre à disposition l'ensemble de mes connaissances et compétences au service du bien-être de la personne âgée, notamment en fin de vie.  

Dans cette continuité, j'ai suivi en 2015 le cursus de formation pour devenir bénévole au sein de l'association JALMALV - Jusqu'à la Mort Accompagner la Vie : c'est complètement ma philosophie !

Je suis une éternelle étudiante, en mai 2016 me voilà repartie pour 80 heures de Phyto-aromathérapie à la faculté de pharmacie de Besançon, la nature a tant à nous apprendre !

Guidée par mon instinct, je suis désormais Praticien de Bars d'Access Consciousness™, ce qui me permet de mieux savoir où et pourquoi poser mes mains sur votre tête pour libérer gentiment tous les blocages qui verrouillent vos potentiels.

Drôle de CV me direz-vous ... le puzzle n'est pas fini ... 

Et à la question "Zèbre ou pas Zèbre ?", la réponse est "Zébre" : "L'émotion au bord des lèvres, toujours, et la pensée aux frontières de l’infini, tout le temps." (Jeanne Siaud-Facchin) 

photo-Ba.jpg