Qui je suis - Mise à jour le 15 mai 2020

Attirée par un métier de santé et très intéressée par toutes les disciplines qui touchent au vivant, j'ai grandi dans une pharmacie, puis j'ai suivi mes études à la Faculté de Pharmacie d'Angers. J’ai exercé en officines, puis en pharmacies hospitalières à partir de 1986. J’ai ainsi pu mesurer au quotidien à quel point la prévention est essentielle en matière de santé, et combien la prise en charge allopathique est souvent incomplète et potentiellement délétère, réduisant l’individu à ses symptômes. La quête de l'excellence dans ce domaine me ramène chaque fois à une grande humilité, tant les connaissances et le niveau d'innovation sont vastes, relayés par des sources d'information nombreuses et inégales. 

En parallèle de ces constats professionnels, j’ai développé fortement depuis 1992, année de naissance de mon premier enfant, un chemin personnel fait de lectures, expériences et rencontres, remettant progressivement en questions mes schémas de communication, mon mode de vie, mon alimentation et mon rapport à l’environnement. 

Dans un souci de cohérence, j’ai ensuite mûri le projet de suivre un cursus de formation en vue de devenir Naturopathe. Après une année au Cenatho, j’ai choisi à la rentrée 2008 de poursuivre à l’Ecole Univers de Philippe Dargère, et j'ai reçu de lui l’enseignement de la naturopathie orthodoxe vitaliste dans la continuité du message de Pierre-Valentin Marchesseau.

En plus de cet enseignement très polyvalent pendant 4 ans, j'ai suivi le DU de Phyto-aromathérapie de la faculté de pharmacie de Besançon. Par ailleurs, j'ai développé à partir de 2009 une approche personnelle des élixirs floraux à partir des enseignements de Dominique Detournay, Jean-François Le Gall et Philippe Deroide, puis plus récemment d'Andreas Korte et de Vincent Belbèze. Des rencontres lors de mon voyage en Inde fin 2017 m'ont conduite à approcher les fleurs d'une manière encore plus fine. J'ai le plaisir d'être formatrice au sein de la fédération Edelweiss depuis le printemps 2018.  

Depuis le début de ma pratique, je développe une approche intuitive de la radiesthésie, de la numérologie et des énergies familiales. La rencontre avec Christine Louveau a été riche de sens, m'invitant à m'intéresser à la sophro-analyse des mémoires anténatales et de la petite enfance, et à m'initier aux fondements de la Systémie et de la Programmation Neuro Linguistique (PNL).

Je crois profondément que l'on fait les rencontres nécessaires quand c'est le moment juste. La vie me l'a bien montré en 2013 quand j'ai croisé Mélanie Couillaud à Guérande. Je la remercie pour sa bienveillance, sa compétence, son éthique, et je me remercie d'avoir eu le courage de visiter avec elle mes peurs, mes douleurs, mes chagrins, pour faire vivre le meilleur en moi et libérer un nouvel espace d'amour dans mon coeur. Dans mon histoire de vie, les compromis ne sont pas au programme ... alors merci aussi à Hélène Bonsergent, grande professionnelle, qui m'a finalement permis de finaliser le processus et d'accoucher de moi-même, à 52 ans :) 

A travers tous ces apprentissages, je prends de plus en plus conscience que "tout est dans tout", et qu'un potentiel sans limites est en nous et tout autour de nous... Nous sommes résilients, par nature.

J'aspire à concilier, en moi et autour de moi, la professionnelle de santé et la thérapeute holistique. C'est la voie moderne de l'apothicaire ! Cette alliance que je vis en moi, je l'apporte au collectif pour l'évolution des approches de santé en synergie. Pharmacien en établissement de santé à temps partiel, je garde un pied actif dans le monde de l'allopathie, à ma façon, et avec grand plaisir. J'ai choisi ainsi d'être totalement indépendante du "business du bien-être" dans lequel je ne me retrouve pas du tout. 

Créative, contemplative, hypersensible à la dissonnance, à ce jour, 15 mai 2020, matin de mes 56 ans, après avoir pratiqué pendant 10 ans en tentant de rentrer dans des cases tout en sortant à chaque coin de rencontre, j'assume tout ce que je suis : un coeur vibrant et des oreilles attentives, reliée à tout le vivant. 

A la question "Zèbre ou pas Zèbre ?", la réponse est "Zébre" : "L'émotion au bord des lèvres, toujours, et la pensée aux frontières de l’infini, tout le temps." (Jeanne Siaud-Facchin) 

Bea au jardin 190629